• Fleurnaturo

C'EST LA RENTRÉE: POURQUOI ET COMMENT SE COMPLÉMENTER


La période de la rentrée est un cap, un moment très perturbant pour nos organismes, aussi bien sur le plan physique que psychique.

Aussi pouvons-nous trouver des aides dans la complémentation en nutriments essentiels et indispensables, le temps de sortir de la tornade rentrée.

Alors pour commencer, penchons-nous sur le cas du magnésium.

  • ZOOM SUR LE MAGNÉSIUM ET SES VERTUS

Le magnésium dispose de nombreux bienfaits reconnus sur la santé. Son effet bénéfique sur la prévention des maladies cardiovasculaires a par exemple été prouvé puisque des études soulignent un risque accru de souffrir de troubles cardiaques, en cas de carence chronique en magnésium.

De plus, son action régulatrice sur le taux de sucre dans le sang fait du magnésium un atout dans la prévention du diabète de type 2, et dans un processus de perte de poids. Le magnésium est également connu pour être bénéfique en cas d'état de stress, d’anxiété et de tension grâce à ses effets sur la relaxation musculaire. Raison de plus pour s’en offrir une bonne rasade pendant la période de la rentrée Il pourrait aussi prévenir la spasmophilie (également appelée « hyperventilation ») grâce à son action sédative. Il limite aussi les spasmes responsables de douleurs, notamment pendant la période prémenstruelle…

Autant de bienfaits indispensables pour cette période tendue qui nous attend après les vacances.

Ensuite, je vous recommande vivement les Omégas 3 afin de réveiller nos cellules grises, mises au repos pendant les vacances.

  • ZOOM SUR LES OMÉGAS 3

  • Les Oméga 3 bons pour le coeur

L'action la plus connue (et reconnue) des Oméga 3 réduit le risque de maladies cardiovasculaires. Ils diminuent le taux de triglycérides dans le sang, ont un rôle bénéfique sur la fluidité du sang, abaissent la pression artérielle et préservent la présence du bon cholestérol. "Manger du poisson gras, deux fois par semaine, diminue les risques de mort subite pour les patients coronariens" précise ainsi le Dr Jean-Michel Lecerf.

Cet effet a été reconnu par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) dans un avis qui avait retenu l'allégation "les Oméga 3 participent au bon fonctionnement du système cardiovasculaire", mais restait réservée, rejetant les allégations relatives au fonctionnement cérébral, à la mémoire et à la vision 2.

Une réserve que ne partage pas le Dr Jean-Michel Lecerf : "Les Oméga 3 ont aussi des effets avérés sur le cerveau, la dépression, le déclin cognitif, la prévention de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA)… Les effets anti-inflammatoires et sur la maladie de Crohn en particulier, sont moins établis".

  • Un rôle sur l'équilibre émotionnel ?

Des chercheurs de l'unité Inserm U 897, Epidémiologie de la nutrition et des comportements alimentaires, ont montré qu'un taux sanguin élevé d'un Oméga 3 à longue chaîne (EPA) est associé à une moindre fréquence des symptômes dépressifs chez les personnes âgées. "Les acides gras agiraient notamment en s'incorporant à la membrane neuronale. Plus ils sont nombreux, plus la membrane est fluide et plus les échanges seraient facilités" explique le Dr. Catherine Féart. "Les acides gras peuvent aussi se lier à des récepteurs sur l'ADN et grâce à un mécanisme moléculaire participer à la plasticité neuronale" poursuit-elle.

Mais il n'est pas question de traiter les patients avec des Oméga 3. "Il faut simplement respecter un équilibre alimentaire, augmenter sa consommation de poissons gras, de fruits et légumes et privilégier les huiles riches en Oméga 3. Car on observe que ces composés protègent de maladies comme la démence 4, mais le lien de causalité n'est pas établi, c'est encore du domaine de la recherche" ajoute-t-elle. Certains produits enrichis ou naturellement riches en Oméga 3 comme les margarines à base de colza peuvent également s'inscrire dans vos menus.

  • Les Oméga 3 : un remède miracle ?

Bien que les Oméga 3 aient démontré de nombreux bienfaits, ils restent aujourd'hui encore insuffisamment consommés. Après évaluation des apports journaliers en Oméga 3 de la population française, l'Afssa a recommandé "la mise en place d'une politique visant à accroître le niveau des apports en Oméga 3" 8. Cela pourrait passer par la promotion d'une alimentation équilibrée incluant la consommation de poissons gras et l'utilisation d'huile végétale, à bon escient, de type soja, noix, colza, sans oublier la pratique d'une activité physique régulière dans le cadre des mesures de prévention des maladies cardiovasculaires. D'autre part, les risques de peroxydation liées à des doses trop élevées d'Oméga 3 soumettraient les cellules aux attaques des radicaux libres indiquent les experts de l'Afssa. C'est pourquoi, ils ont établi une limite maximum d'apport quotidien au-delà duquel l'intérêt nutritionnel des Oméga 3 n'est plus avéré.

Dès maintenant, leurs bienfaits pour la santé cardiovasculaires plaident en leur faveur. Raison de plus pour manger équilibré… et pratiquer régulièrement une activité physique !

En revanche, puisqu’ils favorisent la fluidification des liquides corporels, et notamment le sang, il n’est pas recommandé de se complémenter en Omégas 3 si vous êtes déjà sous médicaments fluidifiant du sang, ou bêta bloquants.

Pour plus e renseignements afin de savoir où vous fournir en produits de qualité et dans des dosages utiles et suffisants, je reste à votre disposition au 06.40.39.64.32.

À très bientôt et une douce rentrée à toutes et tous !

#santé

7 vues

Fleur Oranowsky Conseillère et Coach en Nutrition et Naturopathie - Praticienne en Hypnose Ericksonienne 

Adresse à La Colle sur Loup (06480)

06.40.39.64.32.

fleur.naturo@yahoo.fr

www.fleurnaturo.com

Nutrition, Hypnose Ericksonienne et Naturopathie à La Colle sur Loup, Nice, Cannes, Antibes, Saint Laurent du Var, Cagnes sur Mer, Villeneuve Loubet, Alpes-Maritimes. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now