Fleur Oranowsky Conseillère en Nutrition - Praticienne en Hypnose Ericksonienne et Naturopathie

Adresse sur demande à La Colle sur Loup (06480)

06.40.39.64.32.

fleur.naturo@yahoo.fr

www.fleurnaturo.com

Nutrition, Hypnose Ericksonienne, Naturopathie et Astro-Psychologie à La Colle sur Loup, Nice, Cannes, Antibes, Saint Laurent du Var, Cagnes sur Mer, Villeneuve Loubet

  • Fleurnaturo

8 CONSEILS POUR MIEUX GÉRER LES EXCÈS DES REPAS DE FÊTE AU NATUREL


Les repas de fêtes arrivent à grande vitesse et les excès aussi... Lors de ces repas, nous consommons généralement trop de calories, de gras, de glucides, tout en excès. Les effets se font alors ressentir : fatigues, ballonnements, maux de ventre, indigestions... Voici donc 8 conseils pour bien préparer votre corps avant les repas et mieux gérer les excès après, et tout ça, naturellement !

1/ Réduisez les apports du repas précédent

Préférez un repas léger sans pour autant le supprimer au risque d'être affamé pour le fameux festin et favoriser alors les excès. Privilégiez un petit-déjeuner composé de bonnes matières grasses et de protéines (yaourt de brebis, fromage de chèvre ou brebis), accompagnées d’une tranche de pain complet, source de fibres, par exemple.

Pour le repas de midi se contenter d’une protéine maigre (tofu, viande blanche ou poisson blanc), de crudités (avec huiles d’olive et de colza) et de légumes cuits la vapeur par exemple. L’idéal est donc, de manger durant la journée uniquement des aliments qui se digèrent vite pour mettre votre système digestif au repos.

Buvez des boissons chaudes et calmez votre faim avec des pommes au goûter qui sécrètent beaucoup d’eau et vous donnent l’impression d’être bien rempli, ainsi que des fruits secs si vous avez besoin d’énergie.

Évitez les repas trop protéinés car les dîners de fête en sont très largement excédentaires. Il est bon de rappeler qu’en plus de leur pouvoir acidifiant, et induisent une forte réponse insulinique.

2/ Faites du sport le matin

Anticipez les excès en débutant la journée par une séance de sport (yoga tonique, course à pied, danse...), qui va augmenter vos dépenses énergétiques de la journée. Les nutriments seront ainsi consacrés à la récupération plutôt qu'au stockage sous forme de graisse.

3/ L'heure est arrivée : Faites-vous plaisir avec modération !

Essayez de consommer le moins possible de glucides lors du repas. Si l'on peut éviter les jus de fruits, les biscuits apéritifs, le pain, les sucreries, et un excès d’alcool, c’est un très bon point !

A moins d’être végétarien voire végétalien, il est difficile de faire l’impasse sur les protéines lors des repas de fête. Il faut donc, une fois de plus, être un peu raisonnable sur la consommation de celles-ci. Réduisez aussi la quantité de graisse consommée pour éviter l’indigestion.

Si vous recevez, profitez-en pour remplacer la volaille grasse par du poisson ou du tofu, la bûche par un dessert léger à base d’un sorbet de fruits ou de glace et les friandises par les fruits secs.

4/ Mangez lentement, calmement et faites des pauses

Faites des pauses entre chaque plat. Discutez avec vos convives, dansez, bougez, ou sortez prendre l'air quelques minutes ! Tout ceci contribue à bien digérer. C’est un repas sacré et festif, faites-en sorte qu’il le soit réellement. Le plus important est de marquer une pause entre le plat principal et le dessert. En effet, le sucre coupe la digestion et c’est souvent là que surviennent les désagréments.

5/ Après le repas : éliminez les toxines

Buvez de l'eau pour réhydrater votre corps et drainer les reins.

Consommez sous forme de tisane ou de gélule de préférence bio : radis noir, pissenlit et gingembre.

Buvez de la soupe miso véritable trésor nutritionnel, qui va vous permettre de vous hydrater et de rééquilibrer votre flore intestinale.

Grignotez des graines de cumin pour stimuler votre digestion.

6/ Utilisez des huiles essentielles

Anis et menthe poivrée : Elles soulagent et allègent la digestion et possèdent des propriétés carminatives (qui réduit les gaz intestinaux). Déposez deux gouttes d’huile essentielle sur un comprimé neutre ou dans une cuillerée à café d’huile ou de miel à avaler en fin de repas.

7/ / Faites un jeûne intermittent les 3 jours suivants

À la fin de votre repas de fête, comptez 16 heures avant de consommer votre repas suivant, soit le repas du lendemain midi. Répétez ceci au moins 3 jours consécutifs pour permettre à votre système digestif d’opérer une fenêtre thérapeutique réparatrice.

8/ Aérez-vous, sortez !

Le lendemain, sortez pour respirer et renouveler l’oxygène de vos cellules. Marchez au bord de mer, baladez-vous en forêt, bougez ! Mettez-vous en mouvement car rester immobile dans son canapé ne fait que stagner les fluides et empêcher une bonne récupération.

Si vous suivez ces 8 conseils vous pouvez être serein, les ballonnements, indigestions et autres ne seront plus qu'un mauvais souvenir ! Finalement, le plus important c'est aussi de se faire plaisir (sans excès...) et de profiter de ces moments festifs avec son entourage. Bonnes fêtes de fin d'année à tous !


8 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now