• Fleur Oranowsky

LE FOIE, ORGANE SOUVERAIN : CHOUCHOUTEZ-LE APRÈS LES FÊTES !


Cela va sembler étrange à certains que je traite de ce sujet en cette saison, car cela semble un peu tôt. Néanmoins, je souhaite mettre les points sur les i et apporter quelques explications claires concernant la nécessité d’accorder une attention toute particulière à cet organe souverain : le foie.

Encore trop tôt pour le drainer, mais tard pour ignorer tous les excès des fêtes qui ont déjà provoqué moult ravages, comment faire pour en prendre soin avant de le nettoyer comme il se doit au printemps ?

  • Le rôle du foie

Le foie est notre usine « d’épuration » : il traite la plupart des molécules qui lui sont étrangères et filtre en permanence le sang. Les cellules qui le constituent (les hépatocytes), bénéficient d’une longue durée de vie, d’une année voire de 500 jours, et d’une capacité importante de régénération.

Le foie est une réelle usine de retraitement des déchets, active 24h/24 et assurant plus de500 fonctionsdifférentes et pesant seulement 1,5kg !

Le foie est en charge de filtrer tout ce que l’on boit, ce que l’on mange et respire !(Sans oublier ce qui entre par la peau !)

Il filtre en effet plus de 1,5 litres de sang par minute, pour le débarrasser des déchets produits au cours de la journée et des molécules étrangères à l’organisme, appelées xénobiotiques:

Cela inclut les médicaments, polluants, tabac, caféine, alcool, toxines, hormones et antibiotiques contenus notamment dans les viandes animales industrielles, pilules contraceptives et autres hormones présentes dans l’environnement, pesticides, herbicides, métaux lourds (cadmium dans le tabac, le plomb, le mercure, l’Arsenic, l’Aluminium) solvants, Additifs alimentaires… La liste est encore longue…

Puis il y a aussi les cuissons à très haute température, les grillades, les fritures, produits torréfiés, brunis, fumés qui développent des composants toxiques.

Au-delà de la détoxication, le foie assure d’autres fonctions :

–Fonction de synthèse

  • Rôle dans le métabolisme des glucides

  • Rôle dans le métabolisme des lipides (synthèse du cholestérol, élimination du cholestérol HDL, production des triglycérides,

  • Rôle dans l’activation de la vitamine D – formation de la bile

  • Rôle dans le métabolisme des protéines : facteurs de coagulation, protéines plasmatiques

-Fonction d’épuration

  • Hématies et leucocytes vieillis, conversion de l’ammoniac en urée, neutralisation d’hormones

-Fonction de stockage

  • -des vitamines liposolubles

  • -réserve des glucides sous forme de glycogène

  • -du fer et cuivre

  • -vitamine B12

-Fonction digestive

Par la sécrétion des sels biliaires dans la vésicule biliaire, le foie participe à la digestion des graisses.

On comprend mieux alors qu’une mauvaise hygiène de vie, de mauvaises habitudes, des carences nutritionnelles, des excès alimentaires et liquides fatiguent, voire épuisent le foie au long cours.

* Symptômes d’un foie fatigué et/ou surchargé

  • Fatigue chronique,

  • Difficultés de récupération,

  • Acouphènes,

  • Migraines, vertiges, sinus encombrés

  • Somnolences postprandiales (après un repas),

  • Mauvaise haleine,

  • Langue chargée,

  • Réveils nocturnes (entre 2 et 4 h du matin)

  • Teint pâle ou jaunâtre,

  • Allergies, acidose, problème de peau

  • Aménorrhée, règles hémorragiques

  • Colère, impatience, frustration

  • Articulations douloureuses

->Attention donc si vous prenez la pilule, que vous buvez beaucoup de café, que vous aimez les soirées bien arrosées, que vous êtes sous traitement médicamenteux ! Une détox hépatique sera sûrement la bienvenue !

Mise en garde : ne faites pas de détoxification du foie sans avis médical si vous avez une maladie du foie connue. Faites un bilan médical avant le nettoyage du foie si vous avez des signes tels que douleurs, perte de poids, jaunisse.

  • DETOX HEPATHIQUE

Une cure « détox» ne sera efficace que si elle s’inscrit dans une bonne hygiène de vie globale. Tout est question d’équilibre !

  • Comment réussir sa cure :

Selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), le printemps et l’automne offrent les meilleures opportunités pour détoxifier le foie et nettoyer le corps des impuretés nocives qui ont été accumulées dans nos organes et tissus au cours des derniers mois, voire années.

  • Se fixer un nombre de jours, choisir le moment propice, sans stress

Un nettoyage de foie est conseillé 1 à2 fois par an ou après une période d’excès, pendant minimum un mois, voire 6 semaines si les surcharges sont lourdes.

  • Ne pas provoquer d’inflammations. Ainsi, il faut éviter les aliments qui ont un fort potentiel pro-inflammatoire, tels que les aliments transformés, très salés ou sucrés, les aliments non biologiques, la viande rouge, l’alcool et les stimulants comme la caféine.

  • Eliminer les métaux lourds, les pesticides, les toxines chimiques et les toxines bactériennes.

  • Apporter de bonnes graisses :huiles de colza, de noix, de lin, avocat, petits poissons gras, oléagineux.

  • Reposer son système digestif, éviter les mauvaises graisses, les aliments nutritionnellement appauvris comme le sucre, la farine raffinée, fast-foods, etc.

  • Le statut micronutritionnel est essentiel pour permettre aux enzymes en charge de la détoxication hépatique d’assurer leurs fonctions : vitamines, minéraux, oligo éléments, acides aminés que l’on trouve dans les légumes crus, les algues, graines germées…

  • Apporter une alimentation riche en végétaux frais, d’origine biologique, crus ou cuits à chaleur douce (afin de limiter la production de composés toxiques) est donc le premier geste santé à réaliser pour prendre soin de son foie.

  • Certains aliments permettent de soutenir les fonctions de « détox » du foie :

  • les brocolis, chou de bruxelles, chou rouge, chou-fleur: ces légumes crucifères débarrassent le foie des toxines

  • les « feuilles » : salade, épinards, légumes verts : leur chlorophylle absorbe les toxines du sang et protège les cellules hépatiques.

  • la scarole, l’endive et l’aubergine, dont l’amertume favorise la vidange de la vésicule ;

  • l’avocat, source d’antioxydants purifiants ;

  • la betterave et la carotte, du fait de leur richesse en flavonoïdes et en bêta-carotène stimulant les fonctions hépatiques ;

  • l’ail, la pomme, le gingembre

  • Le citronstimule la production de bile et aide le foie à digérer les graisses.

Buvez quelques gouttes de citron dans un verre d’eau tiède le matin, soit un vrai jus de citron fabriqué soi-même, entre les repas et le matin à jeun

  • le curcuma:possède des propriétés hépato-protectrices. Son association à la

  • pipérine, extraite du poivre, permet d’augmenter sa biodisponibilité. Riche en curcuminoïdes, le curcuma possède également des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires

  • L’artichaut, riche en un composé amer, est plutôt utilisé sous forme de complément alimentaire du fait de l’utilisation de la tige et non de la feuille. Il protège les hépatocytes contre le stress oxydant.

  • le radis noir est en plus d’être un détoxiquant hépatique, est cholagogue, facilitant l’évacuation de la bile vers l’intestin comme le

  • Romarin,il peut être pris sous forme de tisane plusieurs fois par jour

  • Le chardon-marie, est hépatoprotecteur, a des effets anti-oxydant et anti-inflammatoire. Grâce à ses propriétés de détoxication hépatique, il peut être utile en complément d’un traitement médicamenteux pour une hépatite, mais également en protection du foie contre une chimiothérapie.

  • le café(maximum 2 café par jour, d’origine biologique et avant 17h, traditionnel et non au percolateur favorisant le passage d’Aluminium) riche en antioxydants et acide caféïque semble réduire les maladies chroniques du foie

  • Le Desmodiumest très intéressante en cas d’atteinte hépatique. sa particularité est d’aider l’hépatocyte à se régénérer: il est conseillé en cas de cirrhose, d’hépatite ou traitement lourd.

Et puis aussi …

  • L’hydratation est un facteur essentiel pour assurer une détoxication hépatique efficace. Boire au minimum 1,5 à 2 L d’eau par jour est essentiel.

Le thé vert stimule le foie et l’aide а évacuer des toxines et les graisses qui s’y sont accumulées.

Des tisanes de romarin, boldo, feuilles d’artichaut peuvent être prises plusieurs fois par jour.

  • L’exercice physique va accélérer le métabolisme et participer à une circulation plus rapide des toxines. La sueur va permettre de libérer les toxines par la peau. Les exercices de Yoga, de Qi Qong sont également très efficaces pour faire circuler l’énergie et soigner son foie

Je recommande de commencer par 1/ régénérer votre foie, dans un premier temps, en janvier, avec un complément alimentaire doux : Desmorel, dont vous trouvez le lien ici :

https://www.santarel.com/fr/produit/desmorel/des.awp

Puis 2/ continuer en février (pré-printemps dans le sud de la France), avec un drainage grâce à complément plus astringent et complet tel que le Detoxirel, que vous pouvez vous procurer à l’adresse suivante :

https://www.santarel.com/fr/produit/detoxirel/det.awp

Une à 2 cures détox par an et vous vous sentirez beaucoup mieux sous bien des aspects, c’est un gain d’énergie énorme que vous gagnerez et la satisfaction de vous être fait du bien de façon naturelle !!!

#alimentation #beauty

25 vues

Fleur Oranowsky Conseillère en Nutrition - Praticienne en Hypnose Ericksonienne et Naturopathie

Adresse sur demande à La Colle sur Loup (06480)

06.40.39.64.32.

fleur.naturo@yahoo.fr

www.fleurnaturo.com

Nutrition, Hypnose Ericksonienne, Naturopathie et Astro-Psychologie à La Colle sur Loup, Nice, Cannes, Antibes, Saint Laurent du Var, Cagnes sur Mer, Villeneuve Loubet

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now