Fleur Oranowsky Praticienne en Hypnose Ericksonienne -  Hypno-Naturopathe

Adresse sur demande à La Colle sur Loup (06480)

06.40.39.64.32.

fleur.naturo@yahoo.fr

www.fleurnaturo.com

Hypnose Ericksonienne, Naturopathie et Astro-Psychologie à La Colle sur Loup, Nice, Cannes, Antibes, Saint Laurent du Var, Cagnes sur Mer, Villeneuve Loubet

My Pick:

J'ai testé pour vous... La Lithothérapie

February 27, 2016

1/1
Please reload

Search By Tag:
Please reload

Stay In The Know:

La détox du foie au printemps… Oui, mais pourquoi ?

March 10, 2016

 

 

 

Je partage avec vous ici un sujet qui me tient à cœur car on entend tout et n’importe quoi sur ce sujet, sans vraiment savoir où l’on va et pourquoi c’est essentiel d’adopter cette habitude 1 à 2 fois par an.

Aujourd’hui, je m’en tiens à expliquer les raisons uniquement pour lesquelles il est important de s’y soumettre. Je développerai dans un article suivant quelles solutions et comment procéder à une vraie détox.

Pour ma part, j’ai compris et adopté cette habitude régulière depuis 3 ans et j’ai pu tester pour vous plusieurs façons de procéder et plusieurs produits dont je vous dévoilerai les secrets ultérieurement.

Nous avons tous, un système organisé à la perfection qui permet au corps de se détoxifie et de se nettoyer. Ce grand nettoyage se passe la nuit, pendant la phase de notre sommeil profond. Le corps se régénère alors et nous permet d’être plus fringants à notre réveil ! Alors, pourquoi nettoyer là où c’est déjà en cours de ménage toutes les nuits ?

 

Le foie et les autres organes d’élimination

 

En naturopathie, on considère qu’il existe 5 émonctoires qui sont des portes de sorties de l’organisme) : foie, reins/vessie, intestins, poumons, peau. Attention, ce ne sont pas les mêmes organes associés aux saisons qu’en Médecine Traditionnelle Chinoise !!!

Le foie est l’organe commun à tous les émonctoires, voire le maître des autres.

Bien sûr ces émonctoires fonctionnent « en synergie », c’est-à-dire ensemble ! Ils sont donc liés les uns les autres dans leur manière de fonctionner et l’action de l’un, ou l’encrassement de l’un a des répercussions sur tous les autres.

Si l’on stimule le foie, on stimule naturellement tous les autres émonctoires (portes de sortie). D’où la possibilité des fameuses crises d’élimination : boutons, dermatoses sèches, calculs, diarrhées, etc.

 

 

Les toxines, les toxiques, quelle différence ?

 

Tout d’abord, il s’agit de faire la différence entre toxines et toxiques.

  • La présence de toxines est normale. Les toxines sont des déchets et des résidus issus des métabolismes de l’organisme : digestion, activité sportive à l’excès, processus de guérison lors de pathologies mineures telles que les rhinites.

Avant de comprendre globalement le processus d’intoxination, il faut déjà comprendre ce que sont les toxines. Ce n’est pas la présence seule des toxines qui pose problème, mais bien leur excès et leur stagnation, conduisant aux dérives alimentaires (excès, malbouffe), ou à une mauvaise hygiène de vie (sédentarité, mauvaises pensées).

Et oui ! Même nos pensées, émotions, ressentis peuvent se tourner contre nous et devenir de réelles toxines, des déchets dont nous souhaitons nous débarrasser.

Voici un exemple parlant. Imaginez un un ermite dans sa montagne. Vous pensez qu’il a la vie la plus saine qui soit avec une alimentation aussi saine qui soit ? Il n’en a pas moins parfois des pensées de stress (« va-t-il pleuvoir cette nuit ? Vais-je dormir au sec ? Y a-t-il un loup qui rôde autour de mon campement ? ») Toutes ces pensées sont génératrices de stress et ce stress se comporte comme une toxine.

Parallèlement, un excès de stress engendre un excès de production de cortisol (hormone du stress) et se transforme en toxines à évacuer !

  • Qu’en est-il des toxiques ? : Il s’agit de tous les polluants qui viennent de l’extérieur de notre corps et que nous avons introduit, soit par l’alimentation(aliments néfastes pour l’organisme tels que l’alcool, les produits laitiers, les sucres raffinés en excès et les produits industriels, mais aussi les insecticides, pesticides, hormones et antibiotiques que nous retrouvons dans des viandes bon marché…), soit en respirant (pollution atmosphérique), soit en nous appliquant des produits nocifs pour notre peau (parabens, alcools, perturbateurs endocriniens,…). Dans le cas de l’intoxication, les substances qui ont pénétré dans le corps ne devraient absolument pas s’y trouver !

Intoxication se compose du mot « toxique » car les substances sont totalement étrangères au fonctionnement normal du corps… ce sont de véritables poisons ! Les 3 plus grands toxiques de notre alimentation sont les protéines en excès, le sucre et les produits laitiers !

 

 

 

Où ces déchets se logent ils ?

 

Ah oui, voilà. Ce paragraphe vous convaincra plus de vous adonner à une petite cure de printemps. Il s’agit en effet d’éviter que l’accumulation lente et insidieuse de ces déchets se logent jour après jour dans :

  • nos articulations : et oui, les  tendinites, inflammations, contractures chez nos sportifs préférés sont souvent dues à une accumulation de déchets que notre foie, l’un de nos principaux organes d’élimination, ne parvient plus à éliminer.

 

  • notre peau : Observez les beaux boutons d’acné de nos ados chouchous, ou les dermatoses sèches et/ou purulentes que tout le monde peut un jour connaître : notre peau ne fait que se décharger de toxines qui la surchargent et qu’elle ne peut plus traiter!

 

 

  • nos artères et vaisseaux sanguins : Avec l’âge, nous sommes susceptibles de connaître des  problèmes de souplesse des vaisseaux entraînant des arythmies voire des hypo ou hypertensions, plaques d’athérome, Cholestérol, Diabète, etc. Mais ces plaques d’athérome ne sont-elles pas le fruit d’accumulations répétées de toxiques, toxines qui nous encrassent.

 

  • notre cerveau : Une circulation cérébrale entravée entraîne souvent des problèmes de déprimes chroniques, petit mental, tristesse, démence, sénilité, (Regardez comment se comportent nos  personnes âgées)…

 

 

  • notre intestin : encrassement du côlon, hyperperméabilité intestinale due à une porosité provoquée par certains aliments (gluten, produits laitiers, alcool à l’excès…), constipation/diarrhées,…

 

  • notre foie : langue chargée, mauvaise haleine, selles nauséabondes, mauvaises odeurs corporelles, impossibilité à perdre du poids, mauvais sommeil, réveils chroniques entre 1h et 3h du matin …

 

 

  • tous les organes émonctoriels. Si nos portes d’évacuation se trouvent obstruées par ces déchets, leur affaiblissement est inévitable. Le fonctionnement de tout l’organisme, étroitement lié à la vitalité de ces organes « nettoyeurs » ne peut qu’être affecté également.

 

Je finirai cet article par vous exprimer une métaphore parlante. Chez vous, vous faites le ménage régulièrement, n’est-ce pas ? Toutes les semaines ? Tous les jours ? Régulièrement dès que l’envie vous prend. Ok, mais est-ce qu’à chaque fois, vous bougez tous les meubles, déplacez le canapé pour aspirer les poils du chien ou les amas de poussière ? Soyez honnête ! Non ! Bien sûr. Ca, nous e faisons plutôt une ou deux fois par an… C’est ce qu’on appelle communément le « nettoyage de printemps », n’est-ce pas ?

Alors, pourquoi ne pas réserver à votre corps le même traitement qu’a votre intérieur ? Et oui, l’intérieur de votre corps est aussi précieux que l’intérieur de votre maison.

Vous ne savez pas comment procéder ? Vous voulez être sûr de faire les choses bien ? Rencontrez-moi le mardi 29 mars à 12h30, à l’espace de coworking La Belle Verte, 2Place Eugène Sue à La Colle sur Loup, pour un atelier sur le thème « Réussir le passage au printemps et Détox du foie ». J’y développerai les raisons profondes de la nécessites d’une détox régulière dans nos vies occidentales, ainsi que les solutions et le protocole d’une vraie détox de printemps !

 

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now