Fleur Oranowsky Praticienne en Hypnose Ericksonienne -  Hypno-Naturopathe

Adresse sur demande à La Colle sur Loup (06480)

06.40.39.64.32.

fleur.naturo@yahoo.fr

www.fleurnaturo.com

Hypnose Ericksonienne, Naturopathie et Astro-Psychologie à La Colle sur Loup, Nice, Cannes, Antibes, Saint Laurent du Var, Cagnes sur Mer, Villeneuve Loubet

My Pick:

J'ai testé pour vous... La Lithothérapie

February 27, 2016

1/1
Please reload

Search By Tag:
Please reload

Stay In The Know:

Equilibrer nos hormones féminines au quotidien

March 28, 2016

 

 

Un mode de vie hautement sujet au stress couplé à des habitudes alimentaires impropres peut déstabiliser radicalement le délicat équilibre hormonal de la femme.

Même les femmes qui ont un mode de vie le plus sain qui soit, qui suivent une alimentation correcte, peuvent rencontrer quelques désagréments à cause de leurs hormones.

Parmi les symptômes d’un déséquilibre hormonal, nous comptons le fameux SPM, ou Syndrome Prémenstruel, l’ostéoporose, une prise de poids, des changements d’humeur notamment de la libido, des allergies, des fibromes utérins, des infections urinaires, une modification du grain de peau, de la rétention d’eau, une perte de cheveux, une pilosité faciale accrue, et même de la dépression.

Le simple fait de maintenir un équilibre hormonal permet aux femmes de conserver plus facilement un poids de santé ainsi qu’un cycle menstruel régulier, tout en leur permettant d’être dans un état optimal de grande énergie.

Voici donc 9 conseils pour tenter de réguler notre équilibre hormonal au mieux, quel que soit le jour du mois, et où que nous nous trouvons.

 

 

1- Maintenez le niveau de stress au plus bas

 

Les dernières études montrent que les femmes qui s’adonnent à la pratique du yoga ou de méditation quotidienne connaissent moins de revirements hormonaux que celles qui choisissent de ne pas arbitrer leur stress d’une façon ou d’une autre.

Le repos est également important. Beaucoup de femmes ont des vies tellement trépidantes qu’elles accordent finalement très peu de temps à leur corps pour se réajuster face aux exigences de cette vie. Ceci a donc tendance à perturber le cycle hormonal naturel chez les femmes.

Pensez alors à intégrer dans vos journées des moments de repos ou de sieste.

 

 

 

2- Dormez suffisamment la nuit

 

Le sommeil permet à votre corps de récupérer de n’importe quel déséquilibre dont il a pu souffrir dans la journée.

Un manque de sommeil amène les hormones à sur-fonctionner. Essayer de dormir au moins 8 heures par nuit.

 

 

3- Gardez une alimentation saine

 

Incorporez plus de fruits et légumes frais, de saison, et si possible biologiques. Ajoutez en grande quantité des noix de toutes sortes dans votre régime alimentaire.

Les aliments industriels comme les glucides transformés, la nourriture frite, les boissons gazeuses, les farines enrichies et/ou raffinées, les huiles raffinées et les produits à base de soja peuvent aussi modifier notre équilibre hormonal.

Evitez tous les produits laitiers non bios qui contiennent des hormones de croissance destinés aux bovins, des stéroïdes et des antibiotiques. Ceux-ci font des ravages sur le système féminin.

 

 

4- Consommez plus d’acides gras insaturés : Omégas 3

 

Ces graisses servent à renforcer la souplesse et la fluidité des membranes de nos cellules, permettant aux hormones d’adhérer plus facilement à nos cellules.

Les acides gras Omégas 3 aident aussi les sites récepteurs de nos cellules (là où les hormones pénètrent) à se réparer dans des conditions optimales.

Pensez à consommer plus d’aliments riches en omégas 3, ou prenez tout simplement 500 mg par jour d’une huile végétale de grande qualité, comme l’huile de graines de chanvre, de graines de lin, ou d’olive.

 

 

 

5- Evitez la cafféine

 

Les études ont montré que les stimulants, tels que la caféine, poussent les glandes surrénales à surproduite des hormones.

Essayez de réduire, voire d’arrêter votre consommation de caféine.

 

 

6- Faites du sport régulièrement

 

Pratiquez au moins 30 minutes d’exercices physiques, au moins 3 fois par semaine, même s’il s’agit simplement de marcher.

Songez à une activité physique à laquelle vous pourrez vous tenir sur du long terme.

 

 

7- Laissez entrer le soleil !

 

 

Il est démontré que la lumière du soleil peut aider à stabiliser les hormones.

Sortez de chez vous et prenez l’air en vous baladant dans votre quartier 2 à 3 fois par semaine. Cette habitude vous aidera à pratiquer l’activité physique dont vous avez besoin, et à vous recharger en énergie solaire que votre corps réclame !

Pas d’excuses ! Nous nous trouvons dans une région de France qui est ensoleillé au minimum un jour sur 2 ! Alors sortez !

 

 

8- Quelques suppléments naturels pour équilibrer le système hormonal

 

Au besoin, si vous subissez encore les affres de vos hormones, vous pouvez vous reposer sur des plantes connues pour leurs vertus hormono-équilibrantes, telles que le Palmier nain, la sauge, le pissenlit, l’agripaume, l’igname sauvage, ou le chardon béni.

Le chanvre  est aussi connu pour ses effets équilibrants, notamment pour les cas de SPM, de dysménorrhées, ou de douleurs aux seins. Le gattilier est connu également pour ses actions harmonisantes sur la glande pituitaire et l’hypothalamus.

L’huile d’onagre à appliquer sur le petit bassin tous les jours, riche en acides gras insaturés est particulièrement indiquée pour les cas de déséquilibres hormonaux pouvant provoquer des SPM intenses.

 

 

9-  Complémentez-vous en minéraux et vitamines de qualité : l’apport de la micro nutrition

 

Se supplémenter avec des vitamines et minéraux spécifiques aux troubles hormonaux est une bonne alternative pour vous aider à ré-harmoniser vos cycles et leurs effets sur notre corps.

Misez sur des vitamines antioxydantes telles que les vitamines A, C et E, ainsi que des minéraux tels que le Calcium, le Magnésium, assortis d’un complexe de vitamines du groupe B.

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now