Fleur Oranowsky Praticienne en Hypnose Ericksonienne -  Hypno-Naturopathe

Adresse sur demande à La Colle sur Loup (06480)

06.40.39.64.32.

fleur.naturo@yahoo.fr

www.fleurnaturo.com

Hypnose Ericksonienne, Naturopathie et Astro-Psychologie à La Colle sur Loup, Nice, Cannes, Antibes, Saint Laurent du Var, Cagnes sur Mer, Villeneuve Loubet

My Pick:

J'ai testé pour vous... La Lithothérapie

February 27, 2016

1/1
Please reload

Search By Tag:
Please reload

Stay In The Know:

18 Aliments riches en prébiotiques pour un intestin en excellente santé

April 6, 2016

 

 

 

 

Il est un effet de mode ces derniers temps qui a pour objectif de tout miser sur les probiotiques.

Or, les probiotiques, qu’est-ce que c’est ? A quoi servent-ils ? Comment peuvent-ils nous soigner ou du moins, nous aider à guérir ? Et alors que nous discutons de probiotiques, apparaît encore un nouveau terme barbare : « les prébiotiques » ! Alors qu’est-ce donc ce truc ? A quoi ça sert, comment je m’en sers ?

Les dernières études montrent et accordent une place grandissante et hautement importante de ce qui se passe dans notre ventre, ou plus précisément dans notre intestin, jusqu’à affirmer que notre ventre est notre 2e cerveau. Et oui, ceci n’est certes pas anodin puisque les chercheurs n’ont dénombré pas moins de 100 millions de neurones qui travaillent, eux aussi, au bon  fonctionnement général et neurologique de tout l’organisme.

Comprenons alors ce que des bactéries peuvent jouer comme rôle dans le maintien de la bonne vitalité de ces neurones intestinaux afin de mieux cerner notre sujet.

 

 

 

LES PROBIOTIQUES ET LEUR RÔLE

 

Notre ventre, constitué principalement de notre estomac, notre intestin grêle et notre côlon (ou gros intestin),  contient 100 milliards de bactéries, dont la plupart sont bénéfiques.

Seulement, ces bonnes bactéries meurent de faim, en raison de l’utilisation d’antibiotiques, de nettoyants antimicrobiens et de notre dépendance aux fast-foods, aux glucides simples et aux graisses saturées, issues de l’ingestion de produits dénaturés et industrialisés.

Les bactéries ont une mauvaise réputation, ce qui n’est pas surprenant, puisqu’elles sont considérées responsables de nombreuses maladies.

Cependant, les bactéries peuvent être bonnes ou mauvaises ; tout dépend du type. En fait, certaines bactéries sont si vitales pour notre santé que les scientifiques se consacrent à l’exploration de la relation symbiotique importante qui existe entre les cellules microbiennes et les humains. De plus en plus de gens commencent à comprendre le rôle que l’intestin joue sur leur santé globale et principalement l’importance des probiotiques dans la lutte contre les maladies chroniques.

Il n’est donc pas rare de lire de plus en plus d’articles sur le bénéfice et l’intérêt de se supplémenter avec des probiotiques, ces fameuses cellules contenant des souches de bactéries, qui, une fois implantées dans notre microbiote, ou flore intestinale, se démultiplieront à souhait.

Si, dans certains cas, la supplémentation en probiotiques paraît nécessaire, il est néanmoins nécessaire d’adapter l’administration des souches de probiotiques selon la pathologie et les symptômes qui nous ennuient. En d’autres termes : tous les probiotiques ne sont pas forcément bons ni efficaces pour tout le monde ou n’importe qui ! L’avis d’un spécialiste de la question est donc fortement recommandé selon votre cas !

 

 

 

LES PréBiotiques ET LEUR RÔLE

 

 

Aussi, parallèlement, les prébiotiques sont tout aussi essentiels au maintien d’une bonne santé du microbiote. Les prébiotiques ne doivent pas être confondus avec les probiotiques (bonnes bactéries pour votre intestin).

Alors que les probiotiques aident à maintenir un système digestif en bonne santé et à prévenir les maladies de l’intestin, les prébiotiques sont des composés non digestibles qui aident les probiotiques à croître et à prospérer, de sorte qu’ils puissent continuer à garder votre intestin sain.

Ainsi, afin d’optimiser la santé de votre flore intestinale, vous devriez manger des aliments riches en prébiotiques, principalement présents dans les aliments riches en fibres, c’est-à-dire les végétaux.

Pour aller plus loin, voici une liste d’aliments qui en contiennent à intégrer à votre consommation quotidienne :

 • Le topinambour et la racine de chicorée contiennent de l’inuline, une forme de fibres prébiotiques.

• Les feuilles de pissenlit sont des légumes verts feuillus

• Les légumes de la famille des allium, comme l’ail, l’oignon, le poireau, la ciboulette et les oignons verts

• Les grains entiers et les pains de grains germés

• Le germe de blé, les grains de blé entiers

• L’avocat

• Les petits pois

• Le soja

 • La peau de pommes de terre

• Le vinaigre de cidre (biologique)

En conclusion, il faut savoir que nous nourrissons nos bactéries intestinales saines grâce aux probiotiques – à la fois en mangeant les bons aliments et en prenant des suppléments.

Mais chacun de nous a un microbiote différent (en raison de nos gènes, de l’alimentation, de l’emplacement géographique et de l’exposition quotidienne au soleil) qui est sensible aux différentes cultures probiotiques : acidophilus, lactobacillus et bifidobactéries. Mais gardez à l’esprit que pour cultiver un microbiote diversifié et sain, les prébiotiques sont également essentiels. Donc, n’oubliez pas de manger votre avocat.

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now